À propos / About

Français

(click for English version)

Présentation

Ce carnet suit le développement du projet de recherche 2014-15 « Jeux cyclistes dans la littérature, la presse et la publicité, 1890-1940 ». Piloté par Will Noonan, membre de l’EA4182–Texte Image Langage à l’Université de Bourgogne, et financé par le dispositif FABER du Conseil Régional de Bourgogne, ce projet a pour finalité de constituer un ensemble de ressources numériques afin d’explorer les rapports entre la culture cycliste et le « jeu » au sense large (sports, loisirs, autres phénomènes ludiques, humour…) notamment en Bourgogne, en France et en Grande-Bretagne. Les partenaires intéressés  — archives, bibliothèques, musées et autres collections, organismes cyclistes, et autres — sont les bienvenus : n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à écrire à l’adresse jeucycle[at]gmail[point]com.

le projet

Le projet « Jeux cylistes » vise à explorer le statut du vélo comme objet ludique ou même humoristique dans l’imaginaire culturel, de la fin du 19e siècle au début de la Seconde Guerre Mondiale. En partant du patrimoine cycliste et industriel bourguignon, cette recherche s’ouvrira vers une comparaison du rôle et des perceptions culturels du vélo en France et en Grande-Bretagne pendant la période 1890-1940. Le programme scientifique comprend la constitution, l’exploitation (sur la plate-forme ®PANDOR) et la valorisation (aussi bien scientifique que publique) d’un ensemble de ressources numériques composé de documents d’époque (textes publicitaires, articles de presse, œuvres littéraires) représentant les différents aspects du jeu et de l’humour associés au monde du vélo dans les aires culturelles concernées. Ainsi, le projet participera à la remise en valeur une facette trop souvent oubliée du patrimoine culturel et industriel, en Bourgogne et ailleurs, et permettra de tracer l’évolution des rapports entre le symbolisme culturel du vélo et les codes de loisirs, de jeu et de discours comique pendant une période de grande refonte sociale et culturelle. Le vélo représente un objet culturel et industriel privilégié depuis sa popularisation à la fin du 19e siècle jusqu’à l’essor de la voiture dans l’après-guerre.

Un regard sur le vélo par le biais de l’humour permet d’étudier les rapports entre patrimoine industriel et production culturelle, y compris dans les rapports entre fabricants, marchands et autres acteurs du marché, entre codes verbaux et iconographiques du monde publicitaire et un imaginaire littéraire et culturel plus large, voire entre pays et régions. Mais la mise en valeur du discours ludique et humoristique permet également de réfléchir plus en détail au rôle et à l’évolution du rôle du vélo en Bourgogne, en France et en Grande-Bretagne entre 1890 et 1940, et par ce biais au rôle historique, social et culturel du vélo dans l’espace urbain et régional. La constitution, l’exploitation et la valorisation d’un ensemble numérique de documents ludiques et humoristiques représente un cas de figure particulièrement intéressant du rôle social et culturel du vélo à une époque où il continue à influer sur l’imaginaire culturel et publicitaire (cf. l’essor de la mode « rétro » dans le monde du vélo et des loisirs en général depuis les années 1990 ; les nombreux ouvrages de « vélosophie » publiés pendant la même période en plus du volume croissant des travaux scientifiques). L’humour représente à la fois une optique fructueuse et interdisciplinaire pour étudier et comparer l’évolution des codes culturels, et une forme de discours qui se prête à la valorisation de la recherche auprès du grand public. Ainsi, la phase « valorisation » de ce projet FABER vise non seulement à sensibiliser le public aux ressources numériques mises à la disposition de tous, mais aussi à inciter à une réflexion plus générale sur le rôle du vélo, sur le patrimoine industriel, et sur les loisirs et les transports durables en Bourgogne et ailleurs.


English

(cliquer pour la version française)

Introduction

This blog will chart the development of the 2014-15 research project « Cycling and play in literature, advertising and the press, 1890-1940 ». Headed by Will Noonan from the Text-Image-Language (EA4182) research centre at the University of Burgundy, and financed by the Regional Council of Burgundy’s FABER program, the project aims to create a digital archive that will explore relationship between cycling culture and the notion of play in Burgundy, France and Great Britain. Interested potential partners are very welcome: please feel free to leave a comment below, and/or write to jeucycle[at]gmail[dot]com.

The project

This project aims to explore the status of the bicycle as a playful or even humorous object of cultural imagination, from the last decade of the nineteenth century to the outbreak of the Second World War. Taking the cycling (and cycle manufacturing) history of Burgundy as its starting point, this research will go on to compare the perception and cultural role of the bicycle in France and Britain during the period 1890-1940. The primary research objective is the creation and exploitation (on the ®PANDOR platform hosted at the MSH-Dijon) of a digital resource collection covering different types of document from the period (e.g. advertising material, press articles, literary texts), reflecting the various forms of play and humour associated with cycling culture in the areas concerned. This resource is intended to be used by researchers and the general public alike, and aims to raise awareness about an often forgotten aspect of the cultural and industrial history of the early twentieth century. The evolving relationship between cycling culture, leisure, play and humour reflects a period characterised by social and cultural change in Burgundy and elsewhere, in which the bicycle represents a key cultural and industrial object whose heyday can be traced from its growing popularity in the late nineteenth century to its replacement by the automobile in the postwar years.

Studying cycling culture through the lens of humour offers a means to explore the the relationship between industrial and social history and cultural production, seen in the role of cycle manufacturers, dealers and other industry figures, in the verbal and visual codes of cycle advertising, and in the broader cultural and literary imagination. Playful and humorous discourse offer a particular form of insight into on the evolving role of the bicycle and of cycling culture in Burgundy, France and Britain from 1890-1940, offering a means to reflect more generally on the historical, social and cultural role of the bicycle in urban and regional space. Given the ongoing cultural symbolism of the bicycle (seen, for example, in the rise of retro and hipster culture since the 1990s, and in the recent explosion of mass-market and scholarly books on cycling culture), a digital resource of playful and humorous documents offers researchers and the general public alike a means to reflect on links between the present and the past. Likewise, Humour offers a fruitful, interdisciplinary framework for studying and comparing evolving cultural codes, as well as a form of discourse that lends itself to bridging the gap between academic research and public interest. For this reason, the « public awareness » phase of this FABER project aims not only to draw public attention to a new, open-access resource, but also to promote interest in and debate about cycling culture, industrial heritage, leisure and sustainable transport, in Burgundy and beyond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *